Témoignage de Christian, 31 ans
Publié en août 2001

J'ai été victime d'un trauma sonore professionnel en décembre 99. Le lendemain, j'avais mal aux oreilles (hyperacousie) lorsque j'étais dans le buit (conversations,automobiles..).

J'ai consulté un médecin ORL qui m'a dit que cela passerai (aucune perte auditive), j'ai adopté les boules quiès et protection moulée pour mon travail qui est bruyant (mécanicien sur machines outils), je m'y suis habitué avec des améliorations puis des rechutes.

Novembre 2000, un sifflement se fait entendre dans l'oreille gauche, ORL puis reclassement professionnel (insomnie,dépression).

Je reprend le dessus en rééduquant petit à petit mes oreilles aux sons à l'aide d'un walkman avec comme résultat une amélioration de l'hyperacousie et une baisse de l'acouphène !

J'avais pris 2 mois auparavant RDV pour un bilan acouphènes à l'hopital, après quelques hésitations je décide de m'y rendre. J'ai très mal supporté les differents test, les sons étaient très forts ! Résultat : agravation des acouphènes puis vertiges quotidiens.

Je suis dégouté par l'attitude de certains médecins et ORL qui minimisent le handicap et nous laissent dans des situations professionnels et personnel plus que délicate. Je ne leur en veux pas de ne pas savoir traiter le problème mais plutôt le manque d'appuis ! lorsque l'on ne peut plus exercer sa profession il faut une reconnaissance pour tenir le coup !



précédent Sommaire de la rubrique    haut Haut de la page
imprimer Mettre en forme pour impression     envoyer Envoyer à un ami

Valid XHTML 1.0!    Copyright © Association de Prévention des Traumatismes Auditifs (APTA). Tous droits réservés.    Valid CSS!